HandBall Club MONTECHOIS : site officiel du club de handball de MONTECH - clubeo

la dépèche le 26 juin 2015, Axel Chardon, lauréat du mois de juin

28 juin 2015 - 09:49

Axel Chardon cultive le handball de A à Z

 

Publié le 26/06/2015 à 03:50

Autres sports - Premier challenge départemental «le bénévolat n'attend pas le nombre des années»

Axek Chardon (à gauche) en compagnie de Manuel Polop.Axek Chardon (à gauche) en compagnie de Manuel Polop.

C'est du côté de Montech que nous avons choisi le lauréat du mois de juin. Axel Chardon cumule quatre casquettes au sein du Handball-Club montéchois. Ce jeune homme est un bénévole exemplaire.

Dans le microcosme du handball tarn-et-garonnais, la famille Chardon est reconnue pour l'excellent travail qu'elle effectue au sein du Handball-Club montéchois. Entre Pascal, le père (président du club) et Axel, le fils (trésorier-adjoint, joueur, entraîneur et arbitre), règne une grande complicité et la même passion pour ce jeu inventé par les Allemands.

Quand il est arrivé dans la région, en 2005, à l'occasion d'une mutation professionnelle, Pascal possédait une longue carrière de joueur derrière lui. «Mon père à longtemps évolué à Mehun-sur-Yèvre (Cher)», précise Axel. Et tout naturellement, il s'est investi à Saint-Jory, Saint-Rustice et Merville avant de rejoindre le Handball-Club montéchois.

Axel, lui, n'avait que trois semaines quand il a quitté son Cher natal. Avec certainement un ballon de hand dans le berceau car le jeune garçon a vite attrapé le virus. «J'ai toujours aimé le sport, toutes disciplines confondues», souligne-t-il. «Mais le handball a vite eu ma préférence. Avec les résultats de l'équipe de France, des «Barjots» aux «Experts», ma passion n'a cessé de grandir. J'ai commencé à 12 ans, à l'école de handball et j'ai ensuite gravi tous les échelons jusqu'aux seniors.»

L'âme d'un bâtisseur

Désormais demi-centre de l'équipe fanion montéchoise, Axel Chardon n'a pas hésité à s'investir à fond aux côtés de son président de père. Au point de cumuler les quatre casquettes de joueur, entraîneur, dirigeant et arbitre.

Rare, très rare pour un jeune homme de 19 ans. Très mûr pour son âge, posé, Axel cultive sa passion avec intelligence. Ce garçon a l'âme d'un bâtisseur. «Je bouclerai ma neuvième saison en septembre», explique-t-il. «J'ai donc acquis une certaine expérience que j'ai envie de transmettre. J'ai toujours aimé le côté technique et tactique de ce jeu collectif. Dans mes jeunes années à Merville, j'étais capitaine de mon équipe. J'aime prendre des responsabilités. Je n'ai donc pas trop hésité quand on m'a demandé de prendre en main l'équipe montéchoise des moins de 15 ans. Avec Manuel Polop, vice-président du club qui est avec nous depuis le début, nous avons fait du bon boulot cette année.»

Avec un effectif de 21 joueurs, le tandem d'entraîneurs gère deux équipes dans cette catégorie d'âge. L'équipe 2 est essentiellement formée de jeunes joueurs qui découvrent le handball.

En revanche, l'équipe 1 a effectué un excellent parcours en championnat régional Honneur. «Nous avons terminé deuxième de poule derrière Gramat», se réjouit Axel. «Seul le premier est qualifié pour la poule haute, nous la manquons d'un point, mais nous ne pensions pas atteindre un tel résultat en début de saison.» En coupe de Tarn-et-Garonne, la formation montéchoise s'est permis le luxe de tenir Montauban en échec, n'étant battue qu'au nombre de tiers-temps gagnés, en demi-finale. «Je suis surtout satisfait de l'esprit de groupe qui règne au sein de notre équipe. C'est une bande de copains qui toujours j'ai plaisir à retrouver», affirme le jeune coach.

Apprendre et transmettre les règles du jeu

Dans son désir de transmettre et d'éduquer, Axel Chardon s'est également tourné vers l'arbitrage, un geste bénévole très précieux pour le Handball-Club montéchois, comme il l'explique : «Que ce soit dans le football, le basket ou le handball, les clubs de niveau régional manquent cruellement d'arbitres. Pourtant sans eux, rien ne serait possible. à Montech, nous étions dans cette situation. J'ai donc sauté le pas en passant mon diplôme. Dans n'importe quel sport, mieux vaut connaître les règles. C'est très important. En arbitrant de façon pédagogique, on peut les transmettre. Pour l'instant, je n'ai pas trop de temps à consacrer à l'arbitrage mais j'ai tout de même eu quelques belles expériences, parfois compliquées lors des rencontres seniors, comme ce match à Montauban où je me suis retrouvé seul en poste. Croyez-moi, c'est très enrichissant même si parfois, on se fait traiter de tous les noms.»

étudiant en première année de BTS comptabilité au lycée Bourdelle de Montauban, Axel Chardon arrive à concilier ses multiples activités, en privilégiant bien sûr ses études. La passion du handball chevillée au corps, il va poursuivre sa fonction d'entraîneur, l'an prochain à Montech, en prenant la direction de l'équipe masculine des moins de 18 ans. Sur le terrain, il tiendra toujours sa place de demi-centre ; quelquefois, il revêtira sa tenue d'arbitre...

Sa seule crainte ? Devoir quitter le Tarn-et-Garonne en raison de ses études. «S'il le faut, je n'hésiterai pas mais si un jour j'ai l'occasion de revenir à Montech, je retrouverai tous mes copains avec grand plaisir», dit-il en nous quittant.

Envoyez vos candidatures !

Les clubs et autres comités intéressés peuvent faire parvenir le nom de leurs candidats à medaillesjs82@ orange.fr ou par courrier à comité départemental MJSEA, maison des associations, 65 avenue Marceau Hamecher, 82000 Montauban (questionnaire téléchargeable sur le site medaillesjs82. jimdo.com, rubrique «challenges 2015»). Une commission se réunit le 5 de chaque mois pour désigner le lauréat. Rappelons que ce challenge organisé en partenariat entre le comité départemental des médaillés de la jeunesse et des sports et «La Dépêche» vise à mettre en lumière un jeune, fille ou garçon, de 13 à 19 ans, pleinement impliqué bénévolement dans la vie de son club ou du comité départemental de sa discipline.

En juillet et août, ce challenge sera mis entre parenthèses. Vous le retrouverez en septembre dans nos colonnes. En attendant, vous pouvez toujours envoyer vos candidatures aux adresses indiquées ci-dessus.

Jean-Marc Barrère

Commentaires

Aucun événement